• La respiration: des exercices ludiques pour les enfants

    Tous comme vous pouvez l’avoir lu sur mon précédent article, la respiration est très importante et à de nombreux effet bénéfiques dans notre vie…

    Aujourd’hui, je vous donne quelques petits exercices pour faire prendre conscience à vos petits loups de leur respiration

    Faire des bulles de savon, un excellent exercice de respiration

    {Les bulles de savons}

    Comme cette petite fille, proposez à vos enfants de faire des bulles de savons! En plus de les amuser, cela leur permet de prendre conscience de leur respiration… En effet, profitez-en pour leur expliquer comment il respire.

    Afin de faire des bulles de savons, l’enfant doit:

    • D’abord tremper son petit embout dans de l’eau savonneuse.
    • Porter l’embout prés de sa bouche
    • Inspirer de l’air par le nez (car si votre enfant inspire par la bouche, il risque d’avoir une drôle de surprise)
    • Votre enfant peut, s’il le souhaite, retenir un peu sa respiration
    • Mettre ses lèvres en forme de coeur et soufflez doucement pour faire apparaitre une bulle de savon

    En effet, cet exercice est idéal pour entrainer votre enfant à maitriser sa respiration et à souffler doucement (sans cela, il aura beaucoup de difficulté à faire des bulles de savons)

    Cela peut aussi aider votre enfant à découvrir qu’il peut influencer volontairement sur sa respiration!

    {Moulin à vent}

    Cet exercice va permettre à vos enfants de:

    – s’apaiser
    – “canaliser” leur énergie
    – apprendre à poser leur respiration
    – se concentrer

    Dans un premier temps, invitez l’enfant à se transformer en un magnifique moulin à vent. Laissez le/la imaginer que ces bras sont les ailes du moulin à vent et que ces ailes ne bougent qu’au rythme de son souffle

    Invitez l’enfant à respirer de cette façon:

    – inspirer en levant les bras à l’horizontale
    – souffler doucement en faisant tourner ses bras au rythme de sa respiration
    – Plus l’enfant souffle lentement et longuement, plus les ailes du moulin pourront tourner longtemps
    – Une fois que l’enfant n’a plus de souffle, il/elle relâche ses bras le long du corps

    Recommencer au minimum 3 fois ou plus si l’enfant en a envie…

    Vous pouvez inviter l’enfant à modifier son souffle (sa puissance, sa durée… ) en le laissant adapter le mouvement de ses bras (qu’il/elle tourne dans le sens qu’il/elle veut ou préfère)

    Cet exercice peut être pratiquer au quotidien:

    – après le gouter et avant de faire ces devoirs pour se calmer (souffle long et doux) et mieux se concentrer (faire varier la puissance et la durée du souffle)
    – après un moment d’excitation, de forte joie afin de retrouver le calme avec douceur et amusement (souffle long et doux ou au besoin d’évacuer de l’énergie avec un souffle puissant)
    – lors d’un moment “sophro en famille”
    – pour aider votre enfant à prendre conscience de sa respiration (faire varier la puissance et la durée du souffle)

    Cette proposition d’exercice vous surprend peut-être car un autre exercice peut s’appeler de la même façon avec le même objectif de maitriser sa respiration: celle de souffler sur un petit moulin à vent que nous pouvons acheter dans le commerce ou réaliser soi-même très rapidement… Vous pouvez en trouver de nombreux tutos sur internet

    Mais j’ai eut envie de vous présenter cette variante, à mon sens tout aussi divertissant et ne nécessitant aucun “matériel” pour le réaliser

    {Le carré magique pour vous et vos enfants}

    Cet exercice, comme tout exercice de respiration a de nombreux avantages au quotidien :
    – Meilleure oxygénation du cerveau et de tous nos organes
    Ralentissement du rythme cardiaque
    Apaisement, calme
    Maîtrise de ses émotions et de soi
    Permettre de se recentrer sur soi-même, être plus objectif…

    Et cela peut aussi vous être très bénéfique, à vous étudiant en période de révision/examen

    Je vous propose donc de réaliser l’exercice « Sama Vritti » mieux connu sous le nom de « respiration carré »
    Cet exercice reproduit plusieurs fois dans la journée, en général minimum 3 fois(Le matin, dans la journée, le soir au moment du coucher ou à d’autres moments de votre journée) vous apportera à tous beaucoup de bénéfices dans votre quotidien.
    Il est recommandé de faire cet enchaînement une vingtaine de fois, 5 minutes ou tout simplement le temps que vous souhaitez, le temps qui vous permet d’atteindre un sentiment de bien-être et le perdurer dans le temps.

    Dans un premier temps, vous pouvez faire cet exercice dans un endroit calme comme votre chambre, votre jardin (et une fois que vous serez habitué vous pourrez le faire n’importe où, n’importe quand…)

    L’enchaînement se fait en 4 temps :
    1} Inspirer par le nez en comptant jusqu’à 4
    2} Bloquer votre respiration les poumons pleins en comptant jusqu’à 4
    3} Souffler doucement par le nez en comptant jusqu’à 4
    4} Bloquer votre respiration les poumons vides en comptant jusqu’à 4

    Vous pouvez changer de chiffre… L’important est que les différents temps se déroulent sur une même durée… En général, la durée 4 convient à beaucoup… Mais vous pouvez très bien l’allonger ou la réduire

    Lors de cet exercice vous pouvez vous concentrer :
    – sur vous, votre corps… (sentir votre ventre et votre poitrine bouger au rythme de votre respiration)
    – sur votre respiration (sentir le trajet de l’air en vous, sentir l’air frais au bord de vos narines à l’inspiration, sentir l’aire chaud au bord de vos narines à l’expiration…)
    – vous imaginer dans un endroit paisible, qui vous apporte ce dont vous avez besoin (calme, serénité, énergie, dynamisme, paix…)
    – ou tout autre chose dont vous avez besoin


    Et vous, connaissiez-vous cette « respiration carrée » ? La pratiquez-vous au quotidien ? Qu’est-ce qu’elle vous apporte?

    J’espère que ces quelques petits exercices de sophrologie vous ont donné envie de respirer en famille


    Passez une douce journée !

    Crédit photo et vidéo: Sophro’Merveille, Fanny Dufourd et pixabay.com

  • La respiration

    La respiration fait partie du monde du vivant et pourtant, on ignore souvent beaucoup de ces mécanismes et de ces bénéfices….

    La respiration, indispensable à la vie

    {Anatomie & physiologie}

    Notre appareil respiratoire est très complexe ! Il est composé principalement :
    des voies respiratoires (les fosses nasales, le pharynx, le larynx, la trachée et les bronches souches)
    et des poumons (les bronches lobaires, les bronches segmentaires, les bronchioles, les alvéoles pulmonaires…) dont le sommet est appelé « apex » et dont la base repose sur le diaphragme (muscle respiratoire qui sépare la cavité respiratoire et la cavité abdominale).

    Mais alors que se passe-t-il quand nous respirons ?

    A l’inspiration, les côtes vont agrandir la cage thoracique et le diaphragme va se contracter en abaissant vers le bas la cage thoracique. C’est ces deux actions qui font que votre cage thoracique se soulève et votre ventre se gonfle. L’air pénètre donc dans vos voies respiratoires et arrive jusqu’à vos alvéoles pulmonaires où a lieu un échange gazeux.
    L’oxygène qui se trouve dans l’air que vous avez inspiré passe dans votre circulation sanguine, et les déchets gazeux de votre organisme (notamment le dioxyde de carbone) passent de votre circulation sanguine à vos alvéoles pulmonaires et sera éliminé en même temps que votre air expiré. Ensuite, votre système circulatoire prend le relais et s’occupe de distribuer l’oxygène à tous votre organisme (muscles, cellules …) et y récupérer les déchets gazeux de votre organisme

    Ensuite, les côtes et le diaphragme se relâchent, remettant ainsi la cage thoracique a son volume initial. C’est ces deux actions qui font que votre cage thoracique et votre ventre s’abaissent. L’air est donc expulsé.

    Et un nouveau cycle respiratoire peut recommencer.

    Un sujet sain, au repos, a une fréquence respiratoire (cycle d’inspiration/expiration) de 14 à 18 par minute. Sur un cycle respiratoire, généralement seulement 2/3 du volume respiratoire arrive aux alvéoles et participe aux échanges gazeux… D’où l’importance d’avoir une respiration profonde et complète.

    Je vous propose un petit exercice simple : concentrez-vous sur votre respiration quelques minutes et ressentez le passage que fait l’air en vous.
    Arrivez-vous à le ressentir ?

    {Inconvénient de mal respirer}

    Il n’existe pas une seule façon de respirer, mais de nombreuses… Et certaines semblent « meilleures » que d’autres…
    Eh oui, bien que nous respirions depuis notre naissance, nous sommes très nombreux à « mal » respirer dans notre quotidien (retenir notre respiration de nombreuses fois dans la journée, ne pas respirer complètement mais plus par petit à-coups et trop rapidement, respirer uniquement par la bouche)

    Et cela peut avoir des inconvénients. Le plus évident est
    – un manque d’apport en oxygène suffisant dont notre corps a besoin qui a de nombreuses répercussions sur notre quotidien tel qu’un essoufflement rapide, du stress, des crampes, des problèmes cardiaques (le cœur se fatiguant plus vite à essayer de faire circuler davantage d’oxygène dans le corps à travers le sang…)

    – Une respiration trop haute (où l’aire n’a pas le temps de descendre trop bas) ou une respiration en rentrant le ventre lors de l’inspiration peut engendrer des problèmes digestifs (constipation, maux de ventre…)

    – Une respiration buccale (c’est-à-dire que nous respirons principalement par la bouche. Cette respiration arrive souvent durant la nuit chez beaucoup de personnes) empêche notre nez de faire son rôle de filtre… Des pathogènes entrent plus facilement dans notre organisme et nous avons donc plus de risques de tomber malade. De plus, cette respiration à tendance à nous assécher la gorge et nous causer plus facilement des maux de gorge ou une légère toux d’irritation …

    Il semblerait également qu’une mauvaise respiration entraîne des difficultés à dormir et favorise donc une fatigue chronique et les troubles de l’humeur (comme le stress, l’anxiété, la dépression…)
    ⚠️Bien évidemment, ce n’est pas parce que vous respirez mal que vous aurez obligatoirement des problèmes de santé ou dans votre quotidien…
    Mais vous l’aurez compris, bien respirer est d’une aide précieuse dans notre vie.

    {Avantages}

    Vous l’aurez compris, une bonne respiration permet une bonne oxygénation du corps mais également un bon nettoyage de l’organisme… En effet, comme nous l’avons déjà vu, notre air expiré contient beaucoup de CO2 qui est un « déchet » de notre organisme…

    Cela nous aide aussi à mieux gérer nos émotions.
    En effet, une respiration lente, calme et profonde aide à stabiliser notre rythme cardiaque (notamment lors d’émotions fortes)… Cela amène tout de suite de la détente, de la sérénité… Notre cœur s’emballe plus, notre respiration est stable, cela nous aide à mieux comprendre ce qui se passe, mieux réfléchir et mieux y réagir.

    Une bonne respiration permet une meilleure oxygénation du corps et augmente donc notre capacité à se concentrer, notre vitalité, diminue nos crampes…

    Une respiration abdominale agit comme un massage intérieur soulageant régulièrement les douleurs dorsales, agissant sur le transit, détendant tous nos muscles (et notamment notre gorge, nos poumons, notre ventre…) Nous nous sentons tout de suite plus calme, apaisé, détendu…

    Tout cela augmente aussi notre bonne humeur au quotidien…
    De plus, plus nous nous efforçons à « bien » respirer, plus notre capacité respiratoire augmente (un vrai plus pour les sportifs, choristes, musiciens, lors de présentations orales ou dans notre vie de tous les jours…) et plus cela devient un automatisme au quotidien !

    Il est donc important de s’entrainer quotidiennement à bien respirer!

    {Bien respirer}

    La respiration est un phénomène naturel qui se met en place dès notre naissance et qui est « géré » par notre système nerveux autonome. C’est pour cela que nous respirons au quotidien sans nous en apercevoir, de manière automatique. Comme nous l’avons déjà vu, nous avons environ 14 à 18 cycles respiratoires par minute.

    La respiration optimale, celle que nous avions lorsque nous étions bébé, est celle qui nous apporte le plus de bénéfices au quotidien. Les aléas de notre vie (le stress, le « toujours plus vite », la pression constante qui pèse sur nous) nous ont fait perdre progressivement cette respiration… Notre respiration est devenue moins profonde, plus haletante, plus courte…

    De plus, notre respiration varie au fils de la journée en fonction de notre activité… Nous ne respirons pas de la même façon lorsque nous sommes sous la douche, que lorsque nous sommes face à une situation stressante

    Une respiration optimale doit donc répondre à ces 5 critères :
    être fluide
    être profonde (mobiliser l’ensemble des muscles respiratoires ainsi que le périnée avec l’ouverture des côtes, de la poitrine et le gonflement du ventre lors de l’inspiration)
    être égale (la même durée s’écoule lors de l’inspiration que l’expiration)
    être silencieuse
    être continue

    Je vous propose donc dans les prochains jours des exercices pour vous aider à bien respirer et, à terme, atteindre cette respiration optimale (de façon consciente, et pourquoi pas à force d’entraînement quotidien de façon inconsciente)
    Dans un premier temps en mobilisant votre respiration thoracique, puis votre respiration abdominale (respiration plus profonde). Puis, je vous proposerai aussi une respiration plus ludique à proposer aux enfants (et même aux adultes car c’est toujours plus amusant de respirer de façon ludique)
    Avez-vous remarqué que votre respiration n’est pas toujours identique au fils de votre journée? Avez-vous remarqué que nous ne respirons plus comme lorsque nous étions bébé et enfant ?

    {Respiration thoracique}

    Aujourd’hui, je vous propose un exercice mobilisant votre respiration thoracique !

    Comme vous l’avez déjà vu, pratiquer la respiration consciente a de nombreux avantages au quotidien, il est donc conseillé de se prendre au moins 5 minutes 3 fois par jour pour en ressentir le plus possible tous les bénéfices… Et respirer de mieux en mieux chaque jour ! Néanmoins, ce temps de respiration consciente est a adapté à vos besoins… Vous pouvez très bien respirer consciemment bien plus longtemps que 5 minutes, et plus de fois que 3 fois par jour… L’important est de vous ECOUTER

    Pour faciliter la respiration consciente, dans un premier temps faites le dans un lieu calme où vous ne serez pas dérangé… Vous pouvez le faire les yeux fermés ou ouverts… C’est comme vous le sentez.

    – Inspirez par le nez
    – Sentez l’air pénétré en vous, sentez le passer dans vos voies pulmonaires et entrer dans vos poumons
    – Sentez vos côtes s’ouvrir lorsque vos poumons se remplissent d’air
    – Expirez par la bouche
    – Sentez l’air faire le trajet inverse afin de sortir de vous
    – Sentez vos poumons se vider, vos côtes se fermer
    – Continuez ainsi en vous concentrant sur le trajet de l’air en vous pendant environ 5 minutes (ou le temps que vous souhaitez)

    Prenez le temps d’écouter vos ressentis, ce que cela vous fait en vous… Les effets bénéfiques que cela vous apportent

    {Respiration abdominale}

    Aujourd’hui, je vous propose un exercice mobilisant votre respiration abdominale!

    A reproduire plusieurs fois dans la journée (ou à alterner avec d’autres exercices de respiration)

    Pour faciliter la respiration consciente, dans un premier temps faites le dans un lieu calme où vous ne serez pas dérangé… Vous pouvez le faire les yeux fermés ou ouverts… C’est comme vous le sentez. Vous pouvez, au fil de votre pratique, imaginer également que vous inspirer le calme, le sommeil, de l’énergie, ce dont vous avez besoin à ce moment-là !

    Inspirez par le nez
    Sentez l’air pénétré en vous, sentez le passer dans vos voies pulmonaires, dans vos poumons et entrer dans votre ventre
    Sentez votre ventre se gonfler
    Expirez par la bouche
    Sentez l’air faire le trajet inverse afin de sortir de vous
    Sentez votre ventre s’affaisser
    Continuez ainsi en vous concentrant sur le trajet de l’air en vous pendant environ 5 minutes (ou le temps que vous souhaitez)
    Prenez le temps d’écouter vos ressentis, ce que cela vous fait en vous… Les effets bénéfiques que cela vous apportent

    Et voilà… J’espère que vous en avez appris davantage sur la respiration et que cela vous a donné envie de vous prendre plusieurs minutes chaque jours afin de vous concentrer sur votre respiration

    Passez une douce journée!

    https://www.instagram.com/sophromerveille.fanny.nantes/

    Pour plus de conseils au quotidien en avant première, vous pouvez me retrouver sur instagram tous les mercredis, vendredis et dimanches!

    Crédit photo: Fanny Dufourd et pixabay.com

  • Logo Sophro'Merveille

    Rituel anti-fatigue

    Avec le passage des fêtes, les journées qui sont courtes, le soleil qui joue régulièrement à cache-cache avec les nuages, le frois et la pluie qui s’installent… Beaucoup ressentent de la fatigue lors de ce début d’année.
    C’est pour cela que j’ai souhaité vous présenter une succession d’exercices vous permettant de diminuer votre sensation de fatigue!

    Ce « rituel anti-fatigue », je souhaite vous le présenter comme une séance de sophrologie afin que vous puissiez voire comment cela se passe en présentiel!

    Aujourd’hui, et comme à chaque début de séance je vous propose de vous interroger sur comment vous vous sentez maintenant et de mettre des mots sur ces sensations:
    – En séance, cela se fait naturellement lors du premier temps d’échange.
    – ✏️ Ici, je vous propose d’écrire, narrer ou dessiner ce que vous ressentez dans un joli cahier (que vous pourrez nommer « mon cahier de ressentis ») afin d’en prendre conscience.

    Maintenant que cela est fait, je vous présente les exercices qui vont composer ce rituel…

    📒Avec le premier exercice je vous propose de  » chasser hors de vous la fatigue »

    📒A l’aide du deuxième exercice, vous imaginerez votre fatigue devant vous afin de venir « l’exploser » avec vos poings…

    📒Vous « effacerez les dernières traces de fatigue » à l’aide du troisième exercice…

    📒Puis vous « balayerez loin de vous le restant de fatigue » à l’aide du quatrième exercice.

    🔊Pour finir, vous vivrez une visualisation vous permettant de diminuer votre fatigue.

    Tout ces exercices vous seront présentés individuellement dans un post.

    Bien évidemment, chaque exercice peut être pratiqué de nombreuse fois en fonction de vos besoins. Ils peuvent être pratiquer individuellement ou plusieurs à la fois en suivant l’ordre logique que j’ai décidé de vous présenter.

    Pour finir je vous donnerai quelques conseils pour compléter votre rituel anti-fatigue.

    Maintenant, nous allons commencer les exercices….

    Vous pouvez les pratiquer à la suite (comme en séance) ou individuellement (dans ce cas, prenez le temps après chaque exercice de vous demander ce que vous avez ressentis pendant la pratique, comment vous vous sentez après cela…. ✏️ N’oubliez pas de l’exprimer à voix haute, en écrit dans votre cahier de ressentis, ou en me contactant si vous le souhaité)

    Dans un premier temps je vous propose de chasser la fatigue en l’évacuant hors de vous.

    Pour cela je vous propose un exercice simple qui peut se pratiquer en quelques minutes (environ 5 minutes seulement)

    📒Cet exercice se pratique debout, les yeux fermés. Installez-vous dans un endroit où vous ne serez pas dérangé.

    Inspirez par la bouche en venant boucher vos narines avec vos pouces.
    Bloquez votre respiration en vous penchant en avant.
    Soufflez très doucement dans vos narines bouchées. Imaginez que votre fatigue suit le mouvement d’aire au niveau de vos narines.
    Soufflez fortement en relâchant les bras le longs du corps afin d’expulser la fatigue hors de vous.
    Reprenez une respiration naturelle en déroulant lentement votre dos.
    Observez votre fatigue à vos pieds.
    Accueillez les sensations que cela vous procure.
    Prenez conscience de votre capacité à expulser hors de vous votre fatigue.

    📒 Recommencez deux autres fois avant de venir ouvrir les yeux.

    ⚠️Faites attention, lorsque vous soufflez dans vos narines bouchées, faites le tout doucement afin de ne pas vous faire mal. Cet exercice a tendance à dégager les voies respiratoires, il peut donc être gênant de le faire si vous êtes enrhumé. Dans ce cas-là abstenez-vous de le faire, ou adaptez-le (en ne soufflant pas dans vos narines bouchées et en soufflant légèrement au lieu de fortement lorsque vous relâchez les bras le long du corps)⚠️

    Dans un second temps je vous propose d’exploser en mille morceaux votre fatigue.

    Maintenant que vous avez sorti de vous votre fatigue. Je vous propose donc de venir l’exploser en mille morceaux à l’aide d’un exercice simple qui peut se pratiquer en quelques minutes (environ 10 minutes seulement)

    📒Cet exercice se pratique debout, les yeux ouverts. Installez-vous dans un endroit où vous ne serez pas dérangé et où vous pouvez faire des grands mouvements sans vous blesser ou casser des objets.

    📒Tout d’abord, imaginez mettre toute votre fatigue dans une cible devant vous.
    Gardez les yeux ouverts.
    Inspirez par le nez en levant votre bras droit à l’horizontale et en amenant votre poing gauche à votre épaule.
    Bloquez votre respiration en fixant devant vous la cible où se trouve votre fatigue.
    Soufflez fortement en venant frapper votre fatigue avec votre poing.
    Reprenez une respiration naturelle en relâchant les bras le long du corps et en fermant les yeux.
    Observez votre fatigue se briser à chacun de vos coups.
    Accueillez les sensations que cela vous procure.
    Prenez conscience de votre capacité à exploser votre fatigue.

    📒Recommencez deux autres fois.

    📒A présent, vous pouvez tout recommencer trois autres fois en inversant vos bras.

    📒Afin d’exploser une dernière fois votre fatigue, inspirez par le nez en ramenant vos deux poings au niveau de vos épaules.
    Bloquez votre respiration en fixant une dernière fois votre cible déjà bien abîmée.
    Soufflez fortement en venant la frapper de vos deux poings.
    Reprenez une respiration naturelle en relâchant les bras le long du corps et en fermant les yeux.
    Constatez que toute votre fatigue est en mille morceaux à vos pieds.
    Accueillez les sensations que cela vous procure.
    Prenez conscience de votre capacité à exploser en mille morceaux votre fatigue.

    A présent je vous propose d’effacer votre fatigue.

    Maintenant que vous avez explosé votre fatigue en mille morceaux, je vous propose aujourd’hui de venir réduire en poussière ces morceaux de fatigue à l’aide d’un exercice simple qui peut se pratiquer en quelques minutes (environ 5 minutes seulement)

    📙Cet exercice se pratique debout, les yeux fermés. Installez-vous dans un endroit où vous ne serez pas dérangé.

    📙Imaginez mettre devant vous les morceaux de votre fatigue (ou votre fatigue tout simplement).
    Inspirez par le nez en levant vos bras à l’horizontale.
    Bloquez votre respiration en venant agiter vos mains comme des chiffons afin d’effacer votre fatigue.
    Tout en continuant à effacer votre fatigue, ramenez vos mains vers votre poitrine.
    Soufflez fortement en relâchant les bras le long du corps.
    Reprenez une respiration naturelle.
    Observez votre fatigue s’effacer, se réduire en poussière.
    Accueillez les sensations que cela vous procure.
    Prenez conscience de votre capacité à effacer votre fatigue.

    📙Recommencez deux autres fois.

    Pour finir, je vous propose de balayer loin de vous votre fatigue.

    Maintenant que votre fatigue en poussière, je vous propose aujourd’hui de venir balayer votre fatigue loin de vous à l’aide d’un exercice simple qui peut se pratiquer en quelques minutes (environ 5 minutes seulement)

    📙Cet exercice se pratique debout, les yeux fermés. Installez-vous dans un endroit où vous ne serez pas dérangé.

    📙Imaginez les poussières de votre fatigue (ou votre fatigue tout simplement) à vos pieds.
    Inspirez par le nez tendant vos jambes.
    Bloquez votre respiration en venant faire des mouvements de rotation avec votre bassin et en laissant vos bras suivre le mouvement.
    Imaginez venir repousser loin de vous votre fatigue en la balayant avec vos mains.
    Soufflez fortement en relâchant les bras le long du corps.
    Reprenez une respiration naturelle.
    Constatez que votre fatigue est dorénavant loin de vous.
    Accueillez les sensations que cela vous procure.
    Prenez conscience de votre capacité à balayer loin de vous votre fatigue.

    📙Recommencez deux autres fois.

    Maintenant, je vous propose vous propose une visualisation pour chasser votre fatigue.

    Vous avez balayez votre fatigue loin de vous, je vous propose aujourd’hui d’imaginer jeter loin de vous votre fatigue lors d’une balade au bord de mer.

    Les visualisations se pratiquent assise, semi-assise ou allongée, dans une position qui vous est agréable . Dans un premier temps je vous invite à fermer les yeux et je vous aide à vous détendre. Puis je vous propose de m’écouter et d’imaginer ce que ma voix dit (bien évidement cela à toujours un lien avec la séance en cours). Les visualisations en séance durent environ 15 minutes. Ici, j’ai fais le choix de les raccourcir afin de vous en facilité l’accés…

    Aujourd’hui, je vous propose de vous balader, pied nu, au bord de mer afin de jeter au loin votre fatigue. Vous pouvez également l’écouter aussi souvent que nécessaire, elle dure 10min20 loud_sound

    Installez-vous confortablement, à l’endroit que vous souhaitez. Attendez quelques instants et lorsque vous vous sentez prés, fermer les yeux.
    Prenez une profonde inspiration afin de vous détendre.
    Porter attention à chaque partie de votre corps. Laissez les se détendre.
    Accueillez la détente en vous
    Prenez conscience que chaque partie de votre corps est détendu !
    A présent, je vous propose de vous débarrasser des dernières tensions résiduelles. Pour cela, inspirez profondément par le nez, bloquer votre respiration et contracter l’ensemble de votre corps. Soufflez fortement par la bouche en vous relâchant. Reprenez une respiration naturelle et constater que l’ensemble de votre corps est entièrement détendu. Prenez en conscience .
    🌊Imaginez vous balader pied nu sur une plage, au bord de mer, en faisant appel à vos cinq sens.
    Approchez vous du rivage et imaginez jeter loin devant vous votre fatigue.
    Imaginez la se faire emporter par le courant et disparaître dans l’océan.
    Accueillez les sensations que cela vous procure.
    Prenez conscience de ces sensations.
    Continuez votre balade en profitant de chaque instant.
    Sentez cette balade vous raviver.
    Accueillez l’ensemble de vos ressentis
    Prenez conscience de votre capacité à chasser votre stress
    Reprenez contact avec votre corps.
    Inspirez et soufflez profondément pour vous dynamiser.
    Lorsque vous êtes prêt, ouvrez les yeux.


    📒Prenez le temps d’accueillir vos ressentis, vos sensations. N’hésitez pas à vous exprimer sur ce que vous a procuré cette visualisation à l’écrit dans votre carnet de ressentis, en dessin, à voix haute ou en commentaire, .
    Prenez le temps d’accueillir tout ceci avant de vous remettre en mouvement

    N’hésitez pas à faire cette visualisation aussi souvent que vous le souhaitez. Plus vous la ferez, plus elle vous procurera du bien-être.
    Elle sera également plus efficace si vous la faite après les précédents exercices.
    N’oubliez pas qu’en séance, vous vivez tout cela à la suite et que la combinaison de cet ensemble d’exercice rend chacun d’eux plus efficace.
    Néanmoins, il vous est tout à fait possible par manque de temps de faire que l’un d’eux, vous en ressentirez tout de même du bien-être !

    Maintenant, prenez le temps de vous interroger sur ce que vous avez ressenti mentalement, physiquement et émotionnellement à chaque exercice.

    Prenez le temps de verbaliser ses sensations ou de les écrire dans votre cahier afin d’en prendre conscience.

    Maintenant que notre rituel sophrologique anti-fatigue est fini je vous propose quelques autres conseils afin de diminuer votre fatigue au quotidien…

    Tout d’abord, écoutez-vous et acceptez que vous ne soyez pas au top de votre forme en permanence.

    😴Prenez le temps, si cela est nécessaire, de faire une petite sieste au cours de votre journée.
    N’hésitez pas à vous écouter et vous coucher plus tôt si vous en ressentez le besoin.

    ⏰Afin de bénéficier d’un sommeil réparateur, n’hésitez pas à vous coucher et à vous lever à heure régulière (sauf exception ; besoin de plus ou moins de sommeil…), à manger léger le soir…

    🥗Une alimentation seine et équilibré, ainsi que des heures de repas fixes, contribue aussi à réduire la fatigue…
    D’autre part si un petit coup de mou est associé à la sensation de faim, n’hésitez pas à manger quelques fruits secs ou séchés afin d’éviter ce moment de fatigue passager…

    🍊La saison des clémentines et des oranges arrivent à grands pas… N’hésitez pas à en consommer chaque jour. Ce sont des fruits riches en vitamine C qui aide à lutter contre la fatigue.

    ☀️Avec les jours qui se raccourcissent, certains ressentent le manque de soleil… N’hésitez pas à sortir prendre l’aire et profitez du soleil quand vous en avez besoin. Une supplémentation en vitamine D peut être apporter sous forme de goutte au quotidien afin de « « compenser » » se manque de soleil… De la luminothérapie peux également être mis-en-place…

    🍯Vous pouvez également vous complémentez en vitamines, oligoéléments, minéraux… par voie orale.

    Et vous, quels sont vos conseils pour lutter contre la fatigue ?

    Et nous voilà ! C’est la fin de notre «Rituel anti-fatigue»

    N’oubliez pas que chaque exercice peut être réalisé individuellement, n’importe quand dans votre journée, dès que vous en ressentez le besoin ou que la fatigue se fait sentir…
    Vous pouvez aussi faire l’enchaînement aussi souvent que nécessaire.

    Comme son nom l’indique, c’est un rituel… N’hésitez pas à installer ce rituel anti-fatigue dans votre quotidien… Sachez que plus vous pratiquerez, plus vous ressentirez les effets bénéfiques rapidement.

    🕠Il est aussi tout à fait possible d’installer une routine, comme une hygiène de vie, dans votre quotidien afin que cela devienne un automatisme… Cela peut prendre du temps mais les effets bénéfiques augmenteront considérablement votre qualité de vie.

    Avec ce « rituel anti-fatigue » je voulais également vous faire voir comment se déroule une séance de sophrologie.


    🗣Lors d’un premier temps d’échange, vous vous interrogez sur comment vous vous sentez aujourd’hui et sur comment cela s’est passé depuis la dernière fois que nous nous sommes vus
    📙Ensuite je vous présente les exercices du jour et avec votre accord nous passons à la pratique (en générale quatre exercices dynamiques et une visualisation)
    🗣Pour finir, je vous laisse vous exprimer sur vos ressentis pour chaque exercice. J’accueille avec bienveillance et non-jugement tout ce que vous ressentez. Pour finir, je réponds à vos diverses questions et vous partage quelques conseils en lien avec la séance du jour ou la sophrologie.

    J’espère vous avoir permis de mieux comprendre comment se déroule une séance de sophrologie et surtout de vous avoir apporté du bien-être et des astuces pour lutter contre votre fatigue.

    Je reste à votre disposition si vous avez la moindre question.

    Alors, qu’avez-vous pensez de ce « rituel anti-fatigue » ?

    crédit photo: Fanny Dufourd Sophro’Merveille et pixabay.com